A voir : la révolution silencieuse

Je vous recommande vivement d’aller voir ce très bon film de Lars Kraume 1 qui avait déjà réalisé Fritz Bauer, un héros allemand.

La révolution silencieuse, c’est avant tout de mon point de vue, le triomphe de la jeunesse, de la liberté et de la vérité face à un pouvoir socialiste déjà aux abois en 1956, soit avant la création du rideau de fer. En effet, nous voyons un groupe d’individus bornés, appliquant les dogmes du socialisme par la punition, la contrainte, le mensonge voire la perversion.

Mais cela ne marche pas et les élèves dans la scène de dénouement refusent solidairement de dénoncer leur « camarade » qui pourtant s’est dénoncé lui-même en fuyant à l’ouest ! Ils vont mêmes jusqu’à se dénoncer chacun, se qui est très ironique.

Le plus fort, c’est qu’il s’agit là d’une histoire vraie2,3 !

Ce film montre aussi très clairement les limites de l’endoctrinement socialiste,4 car naturellement les plus sincères sur l’idéal socialiste (le directeur de l’école, certains parents …) sont aussi les plus tolérants sur l’application de la doctrine socialiste, car la répression contre ces élèves qui ont préféré la vérité a été impitoyable.

Les scènes finales sont particulièrement émouvantes et les séparations entre les parents qui savent réciter la leçon du socialisme, mais n’y croient plus, sont manifestement émus et au minimum compatissant vis-à-vis de leurs enfants fuyants l’Allemagne de l’Est et son régime totalitaire !

Dire que certains osent encore aujourd’hui se référencer, positivement dans leur esprit, au mot « socialisme ».


1 Wikipédia : Lars Kraume

2 Wikipédia : La Révolution silencieuse

3 Télérama, 1er mai 2018, La Révolution silencieuse

4 Ce qui explique que personne ou presque n’ose encore se revendiquer du socialisme, sauf peut-être le PS en France.